Antoni Tàpies Temps, matière, mémoire
6 septembre - 7 octobre 2017

  • Temps, matière, mémoire
  • Image de l'exposition
  • Image de l'exposition
    Tàpies, Signes blancs sobre fons negre, 1994, 174 x 119 cm
  • Image de l'exposition
    Tàpies, Escala vermella I, 1983, 120 x 80 cm
  • Image de l'exposition
    Tàpies, Vernis, creu i peu, 1984, 80 x 121 cm
  • Image de l'exposition
    Tàpies, Vernis I, 1989, 51 x 65 cm
  • Image de l'exposition
    Tàpies, Petjada rosa, 2004, 47,5 x 32,5 cm
  • Image de l'exposition
    Tàpies, Teoria de l'U, 1997, 50 x 66 cm
  • Image de l'exposition
    Tàpies, Creu sobre peu II, 1993, 64 x 48,5 cm

Salon
Exposition en cours


Expositions à venir
Expositions passées


Communiqué de presse
Catalogue de l'exposition


La notoriété de Tàpies revêt aujourd’hui une forme singulière et paradoxale. Sa renommée est si bien établie dans le monde entier qu’on en vient à ne plus croire nécessaire de le citer comme figure inspiratrice de pans entiers de l’art contemporain. Rendre aux signes graphiques élémentaires (empreintes de main, cœurs, traces de pas, croix, flèches…) leur puissance de signes premiers, de quasi hiéroglyphes, leur force de cicatrices, a toujours été l’un des enjeux de la peinture d’Antoni Tàpies.

À travers un accrochage d’une trentaine de dessins inédits, la Galerie Lelong & Co., avec le soutien de la famille de l’artiste, a choisi de saluer à la fois la mémoire de ce grand homme qui a été exposé au 13 rue de Téhéran dès l’automne 1967 et de mettre en évidence sa formidable actualité. Aujourd’hui une nouvelle génération d’artistes, tant en Amérique qu’en Asie ou en Afrique, se saisit de l’œuvre de Tàpies.
À travers cette nouvelle exposition, ce sont donc cinquante ans de collaboration et de fidélité réciproque, que nous célébrons.

En plus de nombreux catalogues d’exposition, la Galerie Lelong a publié deux volumes d’écrits d’Antoni Tàpies, La réalité comme art et L’art et ses lieux. Un catalogue Repères n°170 reproduisant toutes les œuvres et comportant des textes de Tobias Ostrander, conservateur en chef du Perez Art Museum de Miami et de l’écrivain Philippe Lançon sera publié.