Ernest Pignon-Ernest Estampes et dessins récents
24 novembre 2016 - 28 janvier 2017

  • Image de l'exposition
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Si je reviens XIX, 2014, 19,5 x 27,5 cm / enc. 36 x 44 cm
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Pasolini assassiné - Si je reviens . Napoli / Scampia 2, 2015, 75 x 100 cm
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Si je reviens XVII, 2015, 18,5 x 26 cm / enc. 35 x 42 cm
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Parcours Desnos, Louise Lame, 2014, 60 x 80 cm
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Parcours Desnos, "Louise Lame", étude 2, 2011, 45,3 x 30,8 cm / enc. 65 x 49,7 cm
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Pasolini 1, 2003, 61 x 40cm
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Si je reviens XXI, 2014, 42 x 24 cm / enc. 60 x 42 cm
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Pasolini. Si je reviens, Piazza Mattei, 2015, 60 x 80 cm
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Pasolini. Si je reviens, Roma, 2015, 80 x 60 cm
  • Image de l'exposition
    Pignon-Ernest, Extases 3, 2015, 80 x 60 cm

Exposition hors les murs
Exposition en cours


Expositions à venir
Expositions passées


Communiqué de presse
Catalogue de l'exposition


« Depuis le début des années soixante, au siècle dernier, et avec quelques décennies d’avance sur les formes répertoriées désormais en tant qu’arts de la rue, Ernest Pignon-Ernest a mené, avec une stupéfiante disponibilité, une aventure sans autre exemple qui conjugue maîtrise technique, probité existentielle et faculté d’habiter poétiquement le monde. Unique par sa tenue éthique et esthétique, un tel parcours, en chacune de ses étapes et quels que soient les thèmes abordés, a réussi le rare prodige de concilier un engagement sans concession ni reniement avec une expression artistique d’une extrême exigence. Au point que certaines de ses images, notamment les fusillés de la Commune et son Rimbaud vagabond, reproduites à des centaines de milliers d’exemplaires, sont devenues les véritables icônes des temps modernes. »
(André Velter, Ernest Pignon-Ernest, Gallimard, 2014)

Ernest Pignon-Ernest fait l’objet d’une grande rétrospective cet été à Nice : au MAMAC où près de 50 ans de travail ont été présentés. En écho à cette actualité, nous avons réuni une série de récentes estampes numériques d’Ernest Pignon-Ernest. Parmi elles, Les Extases, Pasolini, si je reviens, Le parcours Audin… Tous ces tirages ont été réalisés au Studio Franck Bordas à Paris et édités par Lelong Editions.