Jaume Plensa Nocturne
20 mai - 13 juillet 2017

  • Image de l'exposition
  • Image de l'exposition
  • Image de l'exposition
    Plensa, Invisible Julia, 2016, 39,7 x 29,5 cm
  • Image de l'exposition
    Plensa, Nocturne I, 2016, 70 x 400 cm
  • Image de l'exposition
    Plensa, Nocturne II, 2016, 90 x 120 cm
  • Image de l'exposition
    Plensa, Slumberland II, 2015, 100 x 70 cm
  • Image de l'exposition
  • Image de l'exposition
    Plensa, Who are You ? II, 2016, 38 x 16 x 15 cm
  • Image de l'exposition
    Plensa, Invisibles II, 2015, 100 x 70 cm

Exposition hors les murs
Exposition en cours


Expositions à venir
Expositions passées


Communiqué de presse
Catalogue de l'exposition


L’estampe est pour Jaume Plensa une sorte de laboratoire. Il y expérimente avec beaucoup de liberté des formes et des techniques que l’on retrouve souvent dans ses sculptures de grand format. Les lithographies, gravures ou impressions numériques, accompagnées de gaufrage et imprimées sur du papier à la forme, constituent un ensemble d’œuvres qui a parfois été réuni dans des expositions rétrospectives (Musée des Beaux-Arts, Caen, 2004. Musée du dessin et de l'estampe originale, Gravelines, 2012) et dans un catalogue raisonné publié par la Galerie Lelong en 2012. L’exposition à la librairie met en avant les estampes récemment éditées dont la spectaculaire gravure Nocturne I, en quatre parties et d’une longueur totale de quatre mètres. Sont aussi exposées les Slumberland et les Invisibles. Quelques sculptures en bronze de petit format intitulées Who are you ? complètent cette exposition.

Jusqu’en septembre, Jaume Plensa présente au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne de grandes sculptures, anamorphoses de têtes de jeunes filles aux côtés de deux grandes têtes en maille d’acier.

Jaume Plensa
est un sculpteur catalan qui vit et travaille à Barcelone et jouit aujourd’hui d’une reconnaissance internationale. L’exposition Together dans la basilique San Giorgio Maggiore à Venise a été célébrée comme une des attractions principales de la Biennale de 2015. Des sculptures importantes ont été installées à Tokyo (Toranomon Hills, 2014), au Seattle Art Museum (2014) ; à Seoul (Lotte Tower, 2016) ; au Pérez Art Museum Miami (2016) ; ainsi qu’à Pilane, Suède, en 2016 où une tête de jeune fille en résine et poudre de marbre, de 14 mètres de hauteur, a été érigée en pleine nature. Cette œuvre surprenante a fait la couverture du magazine Artpress en mars 2017. L’artiste inaugurera en septembre une nouvelle œuvre dans l’espace public à Montréal.