Pierre Alechinsky à l’heure qu’il est
27 novembre 2014 – 7 février 2015

  • Image de l'exposition
    Alechinsky, Nord perdu, 2014, 256 x 365 cm
  • Image de l'exposition
    Alechinsky, Niveau d'eau IX, 2013-2014, 144 x 74 cm
  • Image de l'exposition
    Vue de l'exposition
  • Image de l'exposition
    Alechinsky, ...D'exclamation I, 2014, 195 x 92 cm
  • Image de l'exposition
    Alechinsky, Pôle I, 2013-2014, 94 x 93,5 cm

Exposition hors les murs
Exposition en cours


Expositions à venir
Expositions passées


Communiqué de presse


L’année 2014 aura été une année féconde pour la peinture de Pierre Alechinsky. Nord perdu, spectaculaire tableau outremer hanté de figures animales et cerné de lumineuses remarques marginales en noir et blanc, rayonne sur l’ensemble de l’exposition. Il est accompagné de deux suites de peintures verticales organisées chacune autour d’une sorte de « hublot » gravé. Cette fois-ci, l’artiste n’a pas tenu la couleur à distance comme dans sa précédente exposition ; les rouges, les bleus, les jaunes, les verts sont les invités de la fête, avec une souplesse et une liberté confondantes.

Didier Semin, dans son texte pour le catalogue, s’émerveille de cette dimension humaine préservée dans tout le travail d’Alechinsky. Il écrit notamment : « Le monde d'Alechinsky, ce n'est pas celui des eaux froides du calcul, mais celui du lien retrouvé, de la mesure humaine et de son aimable désordre, du mètre jeté aux orties. Tout y invite à l'expérience sensible, hors du préjugé, des hiérarchies idiotes  et de la coupe réglée. »

à la librairie, une suite d’aquarelles « aux alentours » d’une eau-forte.