Fabienne Verdier Ainsi la nuit
22 novembre 2018 - 19 janvier 2019

  • Image de l'exposition
  • Image de l'exposition
  • Image de l'exposition
    Verdier, Ascendance, 2018, 252 x 183 cm
  • Image de l'exposition
    Verdier, Ainsi la nuit - Leo Minor, 2018, 60 x 155 cm
  • Image de l'exposition
    Verdier, Ainsi la nuit - Phoenix, 2018, 183 x 135 cm
  • Image de l'exposition
    Verdier, Chaos de vide, 2018, 252 x 183 cm

Exposition à la librairie
Matignon
Salon


Expositions passées


Communiqué de presse


Pour sa première exposition de peintures à la Galerie Lelong & Co., Fabienne Verdier a choisi deux nouvelles séries de tableaux qu’elle présente ainsi : « La première série Ainsi la nuit est inspirée du quatuor de Henri Dutilleux. J’avais travaillé en 2017 avec un jeune quatuor à la chapelle de la Visitation (Aix-en-Provence) que nous avions transformée en atelier laboratoire pendant plusieurs semaines. A l’écoute de cette pièce fascinante, les ondulations nocturnes, les pizzicati des cordes, ont déclenché dans mon esprit cette vision de scintillement, crépitement, glissando et lignes de contre-points. Cette série est le fruit de deux ans de travail au cours desquels les structures abstraites de la musique ont peu à peu nourri l’expérience picturale. La seconde série, Energie blanche, est une évocation des énergies cinétiques qui nous entourent. J’ai imaginé, sur des diptyques verticaux, un vagabondage dans la dynamique des fluides, les courants de l’air ou du vent, les ondes des océans, des fleuves. Turbulence et mouvements parfois tempétueux des forces de la nature. Une vision des manifestations atmosphériques de notre petite planète, et par là même, la prise de conscience de sa fragilité, de sa beauté unique dans notre galaxie ». Un catalogue avec textes de Anne de Staël, Corinna Thierolf et Hubert Looser sera publié. Fabienne Verdier, née en 1962 à Paris, expose régulièrement en Europe et en Asie. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections, le MNAM Centre Pompidou (Paris), la Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich), ou encore la Fondation Hubert Looser et le Kunsthaus à Zurich. Le musée Granet d’Aix-en-Provence prépare une rétrospective pour l’été 2019.