Paris — New York

Samuel Levi Jones
Rise Up

20 mai – 13 juillet 2021
Au salon, 13 rue de Téhéran, Paris
Pour sa première exposition en France, à la Galerie Lelong & Co. en mai 2019, Samuel Levi Jones avait présenté un ensemble de grands formats qui étaient des assemblages de plats de reliures de livres ou de portfolios, oeuvres qui jouaient avec brio sur une combinaison d’histoires et de matières.

Pour cette seconde apparition à Paris, l’artiste d’Indianapolis s’est attaché à la chair même des livres déconstruits, travaillant la pulpe obtenue pour produire de quasi monochromes de couleurs vives. Il relie ces « tableaux » à sa perception de la crise sociale et « sécuritaire » en donnant à ces oeuvres des titres évoquant directement des événements récents, tant aux Etats-Unis qu’en France : Rise Up, Théo, End Systemic Oppression, Michel Zecler. Il s’est aussi préoccupé des dos de livres démontés, dont il a fait des assemblages échafaudés en équilibres instables, métaphores des certitudes aujourd’hui remises en cause ?

Un catalogue consacré à l’oeuvre de l’artiste de ces cinq dernières années paraîtra fin mai.