Paris — New York
Arnulf Rainer
Recouvrements - 10 octobre - 16 novembre 2019
Dès les années cinquante, Arnulf Rainer s’est manifesté par des gestes radicaux, délibérément anti-académiques, dans un milieu artistique autrichien alors très conservateur. L’un de ces gestes est l’Übermalung, c’est-à-dire le recouvrement énergique, partiel ou total d’une image préexistante.

Expositions

La suite d’oeuvres du milieu des années 70 présentée au Salon de la galerie appartient à cette famille des Übermalungen. Ce sont des photographies, montées sur bois ou sur aluminium, qui ont été recouvertes par l’artiste de peinture noire ; on ne distingue pratiquement plus rien de l’image sous-jacente. La nouvelle forme suscite alors parfois un titre : Crâne, Fruit, Tas, Panneau, Tablier… ou bien Rainer laisse le regardeur en inventer un. Ces petites peintures noires sont chargées d’une puissance émotionnelle et dramatique intense qui évoque une sorte de minimalisme expressionniste dont la devise pourrait être « less is more ».

oeuvres Sans Titre Arnulf Rainer
Sans Titre
Arnulf Rainer
Sans Titre, 1992 huile sur bois, 203 x 125 cm
oeuvres Cranum Arnulf Rainer
Cranum
Arnulf Rainer
Cranum, 1973-1976, technique mixte sur photographie montée sur aluminium, 21 x 28 cm
oeuvres Binkel Arnulf Rainer
Binkel
Arnulf Rainer
Binkel, 1975, technique mixte sur photographie montée sur aluminium, 28 x 21 cm

La Galerie Lelong & Co. expose régulièrement Arnulf Rainer à Paris depuis 1985. 2019 est l’année des 90 ans de l’artiste, né en décembre 1929 à Baden (Autriche), et qui jouit depuis les années 80 d’une large reconnaissance internationale. L’Albertina, grand musée de Vienne, présentera du 27 septembre au 26 janvier une sélection des importantes oeuvres de l’artiste figurant dans ses collections. L’Arnulf Rainer Museum de Baden prépare une exposition pour la fin de cette année.