Paris — New York
Karel Appel / Pierre Alechinsky
Travaux à deux pinceaux (1976- 1978) - 12 mars - 30 avril 2020
Pierre Alechinsky et Karel Appel se connaissent depuis 1949 et leurs années CoBrA. Les artistes de Copenhague, Bruxelles et Amsterdam aimaient l’émulation des oeuvres réalisées en collaboration, mêlant souvent poèmes, dessins et peintures. Appel et Alechinsky avaient notamment chacun de leur côté collaboré avec Christian Dotremont, mais il a fallu attendre 1976 pour qu’ils se retrouvent ensemble dans l’atelier de Pierre Alechinsky à Bougival et entamer une série d’encres à deux pinceaux. 

Expositions

Ils s’en sont tenus à quelques principes : le blanc et le noir de l’encre de Chine, le papier travaillé au sol, l’un commence et l’autre rebondit… Ensuite le papier est marouflé sur toile.

L'expérience est renouvelée en 1977. Puis, en 1978, ce sont vingt dessins qui sont réalisés dans l'atelier d'Appel à New York. Pour l'ensemble, Hugo Claus écrit vingt-cinq poèmes et dix-huit comptines. Dotremont préface le catalogue des expositions qui se tiendront notamment à la Galerie de France à Paris, au Louisiana Museum de Copenhague, à la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence…

oeuvres Les Ancêtres chuchotent Alechinsky & Appel
Les Ancêtres chuchotent
Alechinsky & Appel
1976, encre de Chine sur vélin marouflé sur toile, 153 x 271 cm
oeuvres Un temps splendide Alechinsky & Appel
Un temps splendide
Alechinsky & Appel
1976, encre de Chine sur vélin marouflé sur toile, 175 x 152 cm
oeuvres Je vous l'offre de bon coeur Alechinsky & Appel
Je vous l'offre de bon coeur
Alechinsky & Appel
1976, encre de Chine sur vélin marouflé sur toile, 151 x 154 cm

C’est à la redécouverte de plusieurs de ces oeuvres qu’invite la présente exposition, qui montre, au côté de celles « à deux pinceaux », des peintures colorées d’Alechinsky et d’Appel réalisées en cette même décennie.