Barthélémy Toguo Alive in a box
Du 31 mars au 13 mai 2015

  • Image de l'exposition
    Toguo, Alive in a box 3, 2016, 65 x 65 cm
  • Image de l'exposition
    Toguo, Alive in a box 7, 2016, 65 x 65 cm
  • Image de l'exposition
    Toguo, Un garçon qui se tient près..., 2015, 75 x 75 cm
  • Image de l'exposition
    Toguo, La rivière a beau être à sec..., 2015, 75 x 75 cm
  • Image de l'exposition
    Toguo, Alive in a box 10, 2016, 65 x 65 cm
  • Image de l'exposition
    Toguo, Alive in a box 8, 2016, 65 x 65 cm
  • Image de l'exposition
    Barthélémy Toguo singnant ses nouvelles estampes. © Photo : Fabrice Gibert

Exposition hors les murs
Exposition en cours


Expositions à venir
Expositions passées


Communiqué de presse


Barthélémy Toguo est un artiste pluridisciplinaire ; il pratique autant la peinture, le dessin, l’aquarelle ou l’estampe, que la sculpture, la performance, la photographie ou la vidéo. Pour cette nouvelle exposition, la galerie l’a invité à prolonger un travail de gravure sur bois initié en mai 2015. Des formats carrés, aux couleurs vives, réalisés à l’aide de plusieurs panneaux de bois gravés qu’il encre et imprime artisanalement afin de créer des images puissantes et expressives auxquelles il ajoute en marge, au crayon, des proverbes africains. Percutants, ces assemblages ne sont pas sans rappeler ses tampons récemment installés à la biennale de Venise. Dans un cas comme dans l’autre, le bois gravé est le mode d’expression à la source de l’image.

Parallèlement, Road to Exile, une installation emblématique de Barthélémy Toguo, est présentée jusqu’au 29 mai dans le cadre des expositions Frontières au Musée de l’Immigration de Paris et Rêver d’un autre monde au Centre d’histoire de la résistance et de la déportation de Lyon. Du 21 juin au 6 novembre, l’artiste s’appropriera le Carré Sainte-Anne à Montpellier, où il déploiera son univers dans cette église désacralisée.