Paris — New York
Marc Desgrandchamps
Jardins obscurs - 05 septembre - 05 octobre 2019
Pour sa seconde exposition personnelle à la Galerie Lelong & Co. Marc Desgrandchamps a choisi pour titre Jardins obscurs. Certaines des nouvelles peintures évoquent de mystérieuses scènes d’extérieur, sans présence humaine, où domine un vert sombre dans une ambiance crépusculaire.
David Nash
Trees - 05 septembre - 05 octobre 2019
Alors qu’une importante rétrospective de son œuvre prend fin au National Museum de Cardiff, le sculpteur et dessinateur britannique David Nash présente un ensemble de pastels et de fusains sur le motif de l’arbre. Montrant un vif intérêt pour les paysages et la nature qui l’entourent, David Nash travaille le bois, élément principal de son œuvre.
Barthélémy Toguo
Wouri, Donga, Sanaga - 05 septembre - 05 octobre 2019
Barthélémy Toguo est un artiste pluridisciplinaire ; il pratique autant la peinture, le dessin, l’aquarelle ou l’estampe, que la sculpture, la performance, la photographie ou la vidéo.
écriture / figure
05 septembre - 26 octobre 2019
Jannis Kounellis, Arnulf Rainer et Antoni Tàpies ont tous trois placé au cœur de leur œuvre la brutalité de la matière et l’énergie du geste. Leur langage artistique singulier interroge le caractère sacré de l’art au travers de codes profanes. Tàpies par son exploration de la matière et l’inclusion dans ses tableaux de signes et objets du quotidien. Kounellis par son emploi de matériaux bruts, par ses scénographies dépouillées et dramatiques. Rainer par ses « recouvrements » obsessionnels et ses autoportraits féroces.

Expositions

Puisant ses références dans des photographies personnelles ou des souvenirs de scènes de films qui l’ont marqué (on pense par exemple au grand jardin qui entoure la maison dans Melancholia de Lars von Trier), l’artiste utilise cette fois-ci des tonalités plus contrastées. Dans d’autres peintures, on retrouve des silhouettes fugitives, en transparence sur des fonds bleus, qui rappellent des œuvres plus anciennes que l’on a pu voir dans les expositions de l’artiste au Centre Pompidou (2006) ou au Musée d’art Moderne de la ville de Paris (2011).

oeuvres Sans titre Marc Desgrandchamps
Sans titre
Marc Desgrandchamps
Sans titre, 2019 Huile sur toile 162 x 130 cm
oeuvres Sans titre Marc Desgrandchamps
Sans titre
Marc Desgrandchamps
Sans titre, 2019 Huile sur toile 2 panneaux de 55 x 46 cm chacun
oeuvres Sans titre Marc Desgrandchamps
Sans titre
Marc Desgrandchamps
Sans titre, 2019 Huile sur toile 55 x 46 cm

Marc Desgrandchamps, né en 1960, vit et travaille à Lyon. Sa peinture a fait l’objet en 2017 d’une exposition au Musée des Beaux-Arts de Caen, et en 2019 au Centre d’Art Nomade de Toulouse. La Galerie Lelong & Co. a édité en 2018 trois nouvelles lithographies intitulées « Latona ».

Il explore l’essence même des arbres, leurs matières et leurs symboliques, dans leur environnement. Principalement connu pour ses sculptures, souvent en bois brûlé, David Nash travaille ici l’élément à plat, suggérant des formes simples d’une grande force expressive. Ayant commencé sa carrière en tant qu’artiste peintre, David Nash attache une grande valeur à la couleur, liée aux détails observés dans le paysage. Ici, le noir et le rouge sont les couleurs qui dominent avec force ses œuvres sur papier.

oeuvres Red Tree David Nash
Red Tree
David Nash
Red Tree, 2018 Pastel sur papier 57 x 76 cm
oeuvres Red Tree David Nash
Red Tree
David Nash
Red Tree, 2018 Pastel sur papier 57 x 76 cm
oeuvres Blue Column David Nash
Blue Column
David Nash
Blue Column, 2018 Bronze, patine bleue 6 exemplaires 38 x 16 x 15 cm

David Nash (né en 1945 à Esher en Angleterre) vit et travaille à Blaenau Ffestiniog au nord du Pays de Galles. Il est membre de la Royal Academy depuis 1999. Son œuvre, largement représenté dans les principaux musées d’Europe, d’Amérique, d’Australie et du Japon, a fait l’objet de rétrospectives au Yorkshire Sculpture Park et à Kew Gardens en Angleterre.

Après son exposition à la Galerie Lelong & Co. New York au printemps dernier, Lelong Editions présente à Paris sa première série d’eaux-fortes : toutes imprimées en bleu, elles comportent des exemplaires rehaussés à l’aquarelle. Cet ajout de couleur fluide anime, avec beaucoup de sensibilité, les puissantes silhouettes conçues par l’artiste. Elles portent les noms de fleuves et rivières du Cameroun, son pays natal.

estampes Wouri Barthélémy Toguo
Wouri
Barthélémy Toguo
Wouri, 2019 Gravure 35 exemplaires + XI réhaussées 57 x 54 cm
estampes Donga Barthélémy Toguo
Donga
Barthélémy Toguo
Donga, 2019 Gravure 35 exemplaires + XI réhaussées 57 x 54 cm
estampes Sanaga 4 Barthélémy Toguo
Sanaga 4
Barthélémy Toguo
Sanaga IV, 2019 Gravure Exemplaire réhaussé IV/XI

Parallèlement, le centre d’art, Le Parvis, à Ibos (Hautes-Pyrénées) accueille l’artiste dans le cadre de l’exposition Of Blood and Water jusqu’au 28 septembre. Une partie de son installation Vaincre le virus, présentée lors du prix Marcel Duchamp au Centre Pompidou, est reprise aux côtés de nouvelles œuvres et installations, dont une collection de pirogues et une fresque murale réalisée sur place. En 2020, une exposition de l’artiste est prévue au Musée du quai Branly à Paris et une monographie est en préparation.

Jannis Kounellis Arnulf Rainer Antoni Tàpies

Jannis Kounellis (1936-2017), disparu brusquement il y a deux ans, a été l'un des protagonistes majeurs de l'Arte Povera, mouvement d'artistes radicaux né en Italie dans les années 60. Son œuvre est présent dans plusieurs grands musées d'Europe, d’Asie et d'Amérique et constitue une référence pour une nouvelle génération d’artistes. Au cours des dernières années, Kounellis a multiplié les expositions en Europe – la Monnaie de Paris en 2016 –, mais aussi, en Russie, au Mexique, en Chine où il créait à chaque fois de spectaculaires nouvelles œuvres in situ. La Fondation Prada lui consacre une rétrospective jusqu’au 24 novembre 2019, à Venise.

oeuvres Sans titre Jannis Kounellis
Sans titre
Jannis Kounellis
Sans titre, 2008 Plomb, verre de Murano, fil de fer, manteau sur plaque d'acier 200 x 180 cm
oeuvres Petjada rosa Antoni Tàpies
Petjada rosa
Antoni Tàpies
Petjada rosa, 2004 Peinture sur papier 47,5 x 32,5 cm
oeuvres Cannibalia VI Arnulf Rainer
Cannibalia VI
Arnulf Rainer
Cannibalia VI, 1986 Pastel, crayon gras et huile sur reproduction contrecollée sur bois 120 x 80 cm

Arnulf Rainer, né à Vienne en 1929, a été dans les années 1950 et 1960 un protagoniste majeur de l’avant-garde autrichienne. Il est notamment célèbre pour ses recouvrements d’images nommés Übermalungen. En 2014, l’Albertina Museum de Vienne lui a dédié une immense rétrospective, et à partir du 27 septembre 2019, il célèbre les 90 ans de l’artiste avec une nouvelle exposition.
Antoni Tàpies (1923-2012) est une figure majeure de l’art du XXème siècle. Durant cinq décennies, il a créé des peintures, des sculptures, des assemblages et plus d'un millier d'estampes et d'illustrations. Ses œuvres sont aujourd’hui exposées dans les plus grands musées du monde (Museum of Modern Art, Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, Solomon R. Guggenheim Museum…).