David Hockney The Arrival of Spring
21 mai - 24 juillet 2015

  • Image de l'exposition
    Hockney, The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011 (twenty eleven) - 19 May, 2011, 140 x 105 cm
  • Image de l'exposition
    Hockney, The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011 (twenty eleven) - 11 May, 2011, 140 x 105 cm
  • Image de l'exposition
    Hockney, The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011 - 18 March, 2011, 140 x 105 cm
  • Image de l'exposition
    Hockney, The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011 (twenty eleven) - 22 March, 2011, 140 x 105 cm
  • Image de l'exposition
    Hockney, The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011 (twenty eleven) - 16 May, 2011, 140 x 105 cm
  • Image de l'exposition
    Hockney, The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011 (twenty eleven) - 14 March, 2011, 140 x 105 cm
  • Image de l'exposition
    Hockney, The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011 (twenty eleven) - 18 January, 2011, 140 x 105 cm
  • Image de l'exposition
    Hockney, The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011 (twenty eleven) - 5 May, 2011, 140 x 105 cm
  • Image de l'exposition
    Vue de l'exposition

Salon
Exposition en cours


Expositions à venir
Expositions passées


Communiqué de presse


« J'avais coutume de penser que l'ordinateur était trop lent pour un dessinateur. Vous terminiez une ligne et l'ordinateur avait 15 secondes de retard, ce qui est une absurdité pour un dessinateur. Mais le matériel s'est amélioré et permet désormais de dessiner en couleurs, très librement et très rapidement. Toute innovation mise à disposition des artistes comporte des avantages et des inconvénients, mais la vitesse et les couleurs aujourd'hui disponibles constituent une nouveauté; travailler à l'huile ou à l'aquarelle cela prend du temps.» David Hockney.
 
 
Cette suite de dessins sur iPad, conçus pour une impression numérique agrandie, fut réalisée sur le motif entre le 1er janvier et le 2 juin 2011, mettant en évidence, en quelques points de vue récurrents, l’évolution de la végétation et de la lumière au fil des mois. Montrés initialement dans l’exposition de 2012 à la Royal Academy (Londres), ils ont été édités en 2014-2015. Les voici présentés pour la première fois à Paris.


VIDEO