Paris — New York

David Nash

Sculpteur / Bois

David Nash est né en 1945 à Esher (Angleterre). Il vit et travaille à Blaenau Ffestiniog (nord du pays de Galles).

Œuvres

Biographie

David Nash est né à Esher (Angleterre) en 1945. Il vit et travaille à Blaenau Ffestiniog au Nord du Pays de Galles où à a fin des années 1960, il a rénové une maison de pasteur avec une chapelle pour y installer son atelier. Il s’est très tôt consacré à la sculpture sur bois, se laissant guider par les formes que suggère l’arbre. « Plutôt que d’élaborer une idée et d’essayer de trouver la pièce adéquate, je me suis toujours laissé séduire par le matériau. Tout me vient de lui, de sa forme et de son essence »¹. David Nash se sert d’"outils" aussi différents que la hache, la tronçonneuse, le feu, l'eau ; il est aussi un remarquable dessinateur utilisant le crayon, la craie, le pochoir. L’artiste laisse souvent les saisons transformer ses sculptures, ainsi intégrées au cycle naturel de l’évolution. Tout en étant sculpteur, David Nash est une sorte de jardinier : il plante et élève ses arbres, infléchit leur forme par des interventions appropriées. Le sens du temps et le respect de la nature sont aussi importants dans son travail que la scie ou la hache. Comme les anciens Chinois, il considère le bois comme le cinquième élément et il utilise les quatre autres : la terre pour le nourrir, l'air pour le sécher, l'eau et le feu pour obtenir la patine qu'il souhaite. C’est dans les années 1980 que David Nash commence à utiliser fréquemment le feu dans sa sculpture ; selon Amanda Farr, « il s’est alors aperçu qu’il transformait le végétal du bois en minéral, le charbon »². Son vocabulaire formel est composé de cubes, sphères et triangles, mais aussi arcs, dômes et colonnes. La couleur est également un élément important dans sa pratique artistique. « De la génération minimaliste qui a précédé la sienne, [il] a retenu le goût des formes simples et le rejet de l’ornement au bénéfice d’un travail subtil des proportions »³. Pour lui, la forme doit, pour s’épanouir, composer avec différents paramètres : la matière, l’espace et le mouvement. Ces formes se retrouvent aussi bien dans ses sculptures que dans ses œuvres sur papier, le carré figurant la matière, le triangle, l’espace et le cercle le mouvement. Chacune de ces formes géométriques est dans son esprit liée à une couleur : carré rouge, triangle jaune, cercle bleu. Nash le dessinateur utilise pastels et fusains colorés, souvent rouge vif, qui viennent dialoguer avec les bois bruts ou brûlés, mais aussi avec les bronzes. Certains dessins sont placés dans des cadres en bois brûlé confectionnés par l’artiste. Autre aspect de son travail, les « travaux vivants » sont très révélateurs de sa volonté d’insérer ses œuvres dans la nature. Le plus célèbre est le Ash Dome, conçu au milieu des années 1970. David Nash plante 22 frênes en forme de cercle et à mesure de leur croissance il modèle la forme selon laquelle poussent les branches en faisant appel aux techniques traditionnelles et ce dans le but de créer une coupole végétale. David Nash est membre de la Royal Academy depuis 1999. Son œuvre, largement représentée dans les principaux musées d'Europe, d'Amérique, d’Australie et du Japon, a fait l’objet de rétrospectives au Yorkshire Sculpture Park (2010), à Kew Gardens (2012) et au Musée de Cardiff (2019) au Royaume-Uni et à la Fondation Fernet-Branca en France (2018). En outre, il réalise des œuvres in situ dans des parcs de sculptures comme le Domaine de Chaumont-sur-Loire (Thirteen Reds etTumble Block, 2013). ¹ Marie Maertens, « Visite d’atelier : David Nash », dans Connaissance des Art, mai 2018 ² Amanda Farr, « Le vert et le noir », dans David Nash, Twmps and Eggs, Repères n°127, 2004, p. 13 ³ Jean Frémon, « Le cinquième élément » dans David Nash, Line of cut, Repères n° 108, 2000, p. 11

Presse