Paris — New York
Jaume Plensa
Jaume Plensa - 10 octobre - 16 novembre 2019
Jaume Plensa a conçu cette nouvelle exposition comme une conversation silencieuse. Dans la première partie de la galerie, trois têtes de jeunes filles, de trois mètres de hauteur, sont disposées au sol. Originellement taillées dans des troncs d’arbres, puis fondues en bronze, l’élongation des visages est bien plus prononcée que dans les oeuvres déjà connues de l’artiste, visibles dans des lieux comme le Perez Museum, Miami, le Seattle Museum, la ville de Bordeaux… L’anamorphose y est saisissante.

Expositions

En face de ces trois têtes aux yeux fermés, dans l’autre partie de la galerie, un portrait de jeune fille, en bronze également, est placé au centre de la salle. Celui-ci est suspendu au plafond et une main posée devant la bouche, l’index dressé, invite au silence. Ces quatre sculptures portent les noms des jeunes filles dont elles sont le portrait (Julia, Laura, Wilsis, Minna), mais les traits du visage en sont à ce point allongés qu’elles deviennent méconnaissables et prennent une dimension universelle.

oeuvres Minna's words Jaume Plensa
Minna's words
Jaume Plensa
Minna's words, 2018, bronze, 5 exemplaires, 192 x 49 x 85 cm
oeuvres Wilsis Jaume Plensa
Wilsis
Jaume Plensa
Wilsis, 2019, bronze, 5 exemplaires, 292 x 62 x 66 cm
oeuvres Suite Paris V Jaume Plensa
Suite Paris V
Jaume Plensa
Suite Paris V, 2019, technique mixte sur papier, 100 x 63 cm

Jaume Plensa, sculpteur et dessinateur né en 1955 à Barcelone, a exposé cette année dans de nombreuses institutions comme le MACBA de Barcelone, le Moscow Museum of Modern Art, le Beelden Aan Zee Museum aux Pays-Bas ou encore à la Cité des Arts et des Sciences de Valencia. Plusieurs de ses sculptures ont été installées récemment dans l’espace public : Plaza Colon à Madrid, au Musée des Beaux-Arts de Caen, au monastère de Montserrat près de Barcelone, au Rockefeller Center, New York, et bientôt dans la cour du musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg.